J’embarque ! : Jean-Pierre Émond

Climat en détresse. Notre planète souffre, sa vitalité est engagée et le Québec n’est pas épargné, bien au contraire. 

Climat et Québec. En tant que travailleur de la santé, je crois qu’il est impératif et même crucial d’intervenir dès à présent afin de préserver et d’assurer la santé de la population, de nos populations, dans son intégralité et sa globalité ainsi que la santé de notre société, de son essor et de sa pérennité. Car les impacts des changements climatiques nous affectent de multiples manières où que nous soyons au Québec : fonte du pergélisol, nouvelles sources d’exposition microbienne et animalière, contamination de nos lacs et rivières, atteintes de notre production agroalimentaire, modifications des écosystèmes et de notre territoire, migrations, déplacements obligés de populations.

Climat et intervention : Comprendre, consulter, analyser, intégrer, décider et légiférer en temps opportun. Beaucoup en parlent, certaines initiatives apparaissent, trop peu. Des actions mitigées de nos décideurs politiques québécois dont le programme politique comporte souvent trop d’intérêts divers et d’entraves, pour ne nommer que le contexte législatif provincial en opposition avec les intérêts et les priorités du palier canadien et de tout ce qui en découle.

Climat Québec. Un nouveau parti dont l’objectif central et le motus vivendi concernent résolument et courageusement l’intervention climatique, en premier plan. Un parti lucide et convaincu de l’absolue nécessité pour le Québec de disposer de tous les pouvoirs d’un pays indépendant pour légiférer, intervenir et réussir. Un Québec indépendant, dès maintenant.

J’embarque !

Jean-Pierre Émond

Biochimiste clinique

Professeur adjoint de clinique