Catherine Bouchard Tremblay : Un pays au service de la justice climatique

Nous sommes à un point de non-retour. Les conséquences du bouleversement climatique sont inéluctables. Nous devons amorcer les freins d’urgence et de changer de voie drastiquement. Considérant les conséquences déjà palpables du bouleversement climatique — inondation printanière toujours plus intense, canicules insupportables, érosion des terres — il n’y a qu’une priorité : la justice climatique.

Nous ne pourrons plus faire de progrès si nous n’avons nulle part où habiter.

Le Québec a tout ce qu’il faut pour jouer un rôle de leader. Nous sommes bien placés pour décarboniser notre économie et pour inventer un modèle de société écoresponsable. Par contre, nous avons une épine dans le pied puisque nous faisons partie du pétroétat qu’est le Canada. C’est le temps ou jamais de rebrasser les cartes du pouvoir. À quoi bon rester sous l’emprise d’une constitution qui ne nous a jamais convenu ? Je ne crois pas que nous devons respecter les règles du jeu si elles mettent en péril l’existence humaine. Les grands chantiers transcontinentaux d’exploitation et de transport de combustible fossile participent grandement au péril de l’humanité. Selon les règles du jeu actuel, nous sommes obligés, en tant que province, de nous battre contre les instances fédérales qui ont un droit de véto sur nous par rapport à la construction d’infrastructures sur notre territoire. Les Québécois ont connu des victoires, notamment contre l’oléoduc Énergie Est. Mais tant que nous serons forcés à mettre notre énergie pour repousser le pire, nous ne pourrons pas construire le meilleur.

La lutte pour la justice climatique à une date limite. Si nous ne nous allions pas ensemble maintenant, en mettant de côté toute divergence d’opinions ou de manière de vivre, pour créer la société dont nous avons besoin aujourd’hui, la catastrophe nous fauchera bien avant demain.

Voilà pourquoi je crois qu’il est de notre devoir de prendre en main nos outils politiques et ça, ça se traduit par un parti politique n’ayant comme objectif que la fondation d’un pays au service de la justice climatique.

Catherine Bouchard Tremblay

Ex-coordonnatrice d’Extinction rébellion